Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’inspection > Le Portail numérique des ICPE
 
Le Portail numérique des ICPE
 

La Direction générale de la prévention des risques et le BRGM a déployé le 26 juillet 2018 un portail numérique "ICPE", nommé "MonICPE".

Ce portail avec accès sécurisé (identifiant/mot de passe) sera la future porte d’entrée de l’ensemble des systèmes d’information en lien avec les installations classées. La première application à se "brancher" sur le portail "MonICPE" a été GIDAF. Suivront GEREP (déclaration des émissions polluantes et des déchets) puis les autres applications.

1ère étape pour tous les utilisateurs : disposer d’un compte CERBERE.

Cerbère est le portail d’authentification des systèmes d’information du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et du Ministère de la Cohésion des Territoires. La création d’un compte Cerbère s’effectue en ligne à l’adresse :

https://authentification.din.develo...

2ème étape : disposer d’un "droit" d’accès à GIDAF

- pour les exploitants : un droit sera automatiquement attribué aux adresses électroniques connues de GIDAF (onglet "Correspondance" de la fiche Etablissement)

Vous disposez encore de quelques jours pour mettre à jour vos adresses méls, vous disposerez alors d’un droit direct à vos établissements, dès lors que vous utiliserez cette adresse mél pour votre compte CERBERE.

Plusieurs comptes pourront disposer d’un droit sur un établissement.

et inversement un utilisateur pourra disposer d’un droit sur plusieurs établissements.

- pour les laboratoires : un droit sera automatiquement attribué aux adresses électroniques qui ont été communiquées lors de la création initiale du compte d’accès à GIDAF. En cas de changement d’adresse mél, connectez vous au portail (après la création de votre compte Cerbère) et compléter la demande de droits via le formulaire dédié au laboratoire ou rapprochez vous de la DGPR (par courriel uniquement).

- pour les prestataires : le droit sera attribué directement par l’exploitant. Pour cela, il suffira de transmettre votre adresse mél à l’exploitant.

Via le menu "Gestion des utilisateurs", l’exploitant pourra attribuer un "droit" sur son établissement. Pour rappel, un prestataire peut compléter une déclaration à la place de l’exploitant mais ne peut pas la valider. Seul un compte "exploitant" peut valider une déclaration.

Un utilisateur disposant d’un droit "laboratoire" pourra également disposer d’un droit "prestataire" délivré par un exploitant. Ainsi, avec un seul compte, il pourra agir en qualité de laboratoire (pour les contrôles inopinés) et en qualité de prestataire (pour l’autosurveillance, sur un autre établissement).

- pour tous les gestionnaires de l’inspection :: un droit vous a été attribué sur la base de votre affectation de service.

- pour les gestionnaires des Agences : un droit sera automatiquement attribué aux adresses électroniques connues de GIDAF (onglet "Correspondance" de la fiche Etablissement). En cas de difficultés, vous pourrez vous adresser à votre correspondant Agence.

- pour les Agences régionales de santé : nous vous invitons à créer votre compte Cerbère et a transmettre votre adresse mél à votre correspondant "Légionelle" en Dreal/Deal/Driee.

- pour les gestionnaires de réseau d’assainissement : un profil sera prochainement créé afin de vous permettre d’accéder en lecteur à l’ensemble des données des sites raccordés à votre réseau. Plus d’information très bientôt. Dans l’attente, les exploitants ont toujours la possibilité de vous attribuer un droit "lecteur" (même démarche que pour les droits "prestataires").

-  pour les administrateurs  : en cas de difficultés,nous vous invitons à vous rapprocher du chef de projet GIDAF, à la DGRP.