Vous êtes ici : Accueil > Secteurs > Chimie > Caoutchouc, matières plastiques
 
Caoutchouc, matières plastiques
 

Installations classées du secteur

Rubriques de classement : 26602661 - 2662 - 2663
Arrêtés types : 2661 - 2662 - 2663



Références réglementaires

false

Contexte, enjeux et problématique

Les matières plastiques sont fabriquées à partir de produits de base comme l’éthylène, le styrène, le propylène, le chlorure de vinyle ou l’acrylonitrile, extraits le plus souvent de pétrole ou de gaz. On synthétise des polymères (polyéthylène, polypropylène…) qui se présentent sous forme de résines plus ou moins visqueuses, de poudres ou encore de granulés. Pour obtenir un objet plein ou creux, un film ou une mousse, il faut mettre en œuvre une technique de transformation.

Il existe une multitude de plastiques qui diffèrent par leur processus de fabrication. Les plus répandus sont les thermoplastiques tels que le polychlorure de vinyle (PVC), polyéthylène (PE) et polypropylène (PP). Les usages sont tout aussi multiples : emballages, bâtiments, transports, électricité….

On peut considérer que les caoutchoucs sont à regrouper sous cette appellation, mais il est encore largement convenu que ce matériau, compte tenu, notamment, d’une mise en œuvre spécifique (la vulcanisation), n’en fait pas partie. De la même façon, le secteur du caoutchouc industriel se distingue par l’hétérogénéité de ses produits et de ses marchés (automobile, équipement industriel, grand public, BTP, hygiène et médical, transport...) Il convient de distinguer ces deux secteurs industriels dont les enjeux en terme de risques sont différents. Pour le plastique, l’industrie amont est constituée de la pétrochimie. Ainsi, les principaux risques en matière d’environnement sont : les rejets atmosphériques (notamment la production de composés organiques volatils (COV), l’émission de gaz à effet de serre,…) et les rejets aqueux ainsi que les risques sanitaires associés, les risques accidentels (présence dans ces industries de substances inflammables, toxiques et à risque d’explosion) le risque de sites et sols pollués à terme et la gestion des déchets, de l’eau.

Pour le caoutchouc, se pose en plus la question de la gestion de ces produits en fin de vie. Ainsi, les pneumatiques font-ils l’objet d’un décret organisant la filière avec l’objectif de prise en compte du traitement du produit hors d’usage, depuis la fabrication jusqu’au stade du déchet aux frais des producteurs.



Actions en cours sur le secteur

false

Sites utiles

false