Vous êtes ici : Accueil > Thématiques > Bruit et vibrations > Vibrations
 
Vibrations
 

Définition

Une vibration anime une pièce (ou un ensemble de pièces) d’un mouvement oscillatoire autour d’une position de référence (souvent, une position d’équilibre).

Enjeux

Les vibrations mécaniques émises dans l’environnement par les installations classées pour la protection de l’environnement peuvent constituer un problème pour la protection des populations riveraines (sécurité des constructions et effets sur les occupants de ces constructions).
La réglementation sur les installations classées désigne par « construction » :

  • les immeubles à usage d’habitation ou de travail ou affectés à toute autre activité humaine (bureaux, hôpitaux, crèches, écoles, prisons, usines...) ;
  • les édifices accueillant le public (lieux de culte, cinémas, théâtres, grands magasins, etc.) ;
  • les constructions et ouvrages anciens, d’une valeur architecturale archéologique ou historique.

Méthode d’évaluation des effets des vibrations

Les effets des vibrations mécaniques sur les constructions comprennent :

  • les effets directs (fissuration...) résultant de la mise en résonance par les vibrations entretenues, ou bien d’excitations répétées ou non, mais à niveau élevé, par les sources impulsionnelles ;
  • les effets indirects par densification du sol. L’évaluation des effets des vibrations mécaniques sur les constructions est faite à partir :
    • de mesures qui permettent de déterminer les paramètres des mouvements observés (fréquence, déplacement, vitesse particulaire, accélération, durée, périodicité, spectre et fonction temporelle) ;
    • de mesures de nivellement de précision. L’étude des effets des vibrations sur les constructions nécessite la définition préalable des différentes catégories de sources, compte tenu du type du signal reçu, et la classification des constructions en vue d’adapter à chaque classe la tolérance admise.
      L’évaluation des effets des vibrations mécaniques transmises dans l’environnement par ces installations est actuellement faite avec des moyens et des méthodes qui varient considérablement selon l’opérateur.

La circulaire du 23 juillet 1986 relative aux vibrations mécaniques émises dans l’environnement par les installations classées pour la protection de l’environnement, a pour objectif d’harmoniser ces moyens et méthodes et de fixer des normes pour éviter les gênes ressenties par les personnes ou les dommages subis par les constructions. Elle fixe les limites vibratoires à ne pas dépasser ainsi que la méthode de mesurage.

Réglementation

Circulaire du 23 juillet 1986 relative aux vibrations mécaniques émises dans l’environnement par les installations classées pour la protection de l’environnement. Cette circulaire est rendue applicable par de nombreux arrêtés ministériels.